ENIA architectes (PORT-RE)

Enia architectes a été fondée par Brice Piechaczyk, Mathieu Chazelle & Simon Pallubicki, 3 architectes aux passés professionnels différents.

L’agence multi-facettes sévit depuis 10 ans dans des domaines et des programmes variés et revendique sa volonté de participer à tous les niveaux de fabrique de la ville en utilisant des « méthodes un peu particulières » qui repoussent les limites d’intervention de l’architecte.

Bildschirmfoto 2014-05-25 um 10.04.40Bildschirmfoto 2014-05-25 um 10.04.55

Mies. FR leur a demandé comment s’organisait une agence constituée de plusieurs associés, quelles étaient leurs méthodes de conception et comment on pouvait parvenir à résister à la spécialisation engendrée par la structure actuelle des concours.

ENIA s’organise suivant un procédé de co-écriture qui dépasse la simple mise en commun de moyens :

« On est dans un processus collaboratif où tous les choix sont discutés ensemble […]la totalité des projets de l’agence sont cosignés, c’est un vrai travail collectif » nous explique Simon Pallubicki.

Mais cet état d’esprit, cette méthode de travail s’étend également aux collaborations avec les autres intervenants du projet. Matthieu Chazelle souligne son importance :

« L’architecte ne doit pas rester cantonné à son rôle mais s’intéresser à ce qui se passe à côté […] l’enjeu de la transdisciplinarité c’est de comprendre tout ce qui fait la richesse d’un projet d’architecture. »

Bildschirmfoto 2014-05-25 um 10.06.43 Bildschirmfoto 2014-05-25 um 10.07.12

L’éventail des réalisations d’ENIA va de l’église Notre-Dame du Rosaire, aux Lilas, jusqu’à la réhabilation du club Silencio en collaboration avec David Lynch, en passant par le dépôt d’un brevet pour la création d’un data center de type vertical ou encore l’aéroport en projet de Ouagadougou au Burkina Faso.

« On a travaillé avec des banquiers, des curés, des enseignants, des militaires, des patrons de centrales nucléaires…. » se plaisent à dire les 3 associés qui semblent accorder la même importance à tout type de bâtiments.:

« Il y a des programmes assez peu regardés[…] comme des espaces industriels, qui sont des sujets d’architectures et qui constituent un véritable enjeux urbain , et là aussi il y a un soin particulier à apporter » nous explique Brice Piechaczyk.

Lorsque Mies. FR aborde finalement les conseils à donner aux étudiants, pas d’équivoque : « Soyez prêts à bouger des montagnes ! »

A bon entendeur !

Interview en ligne prochainement.

Bildschirmfoto 2014-05-25 um 10.05.25

Publicités