LA RECHERCHE EN ARCHITECTURE [ Jean-Paul MIDANT ] (UNI)

Historien de formation, il se détourne rapidement de l’histoire de l’art pour se consacrer à l’histoire de l’architecture et des villes. Enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure d’architecture de Paris-Belleville, Jean-Paul Midant enseigne le patrimoine et l’urbanisme et se démarque de ses pairs par une approche historique poussée du projet urbain. Il nous accorde un instant pour aborder la recherche en architecture et sa place dans l’enseignement des écoles contemporaines.

Untitled-3

Habilité à diriger des recherches, il évoque la discipline récente du doctorat d’architecture. En effet, élaborée en 2005, la discipline vit ses prémisses et fait ses premières armes. Dans cette interview, Jean Paul Midant aborde le déroulement des études doctorales qui représentent selon lui « une réelle aventure personnelle » permettant à l’étudiant aguerri d’approfondir un sujet choisi. Il remarque avec sourire l’amélioration de l’encadrement des doctorants, en comparaison avec « son époque ». En effet, « aujourd’hui les gens sont bien pris en main, parce qu’en fin de compte que ce soit dans les écoles d’architecture et les universités des institutions ont été mis en place ». Jean Paul Midant évoque également l’importance de l’investissement personnel dans le projet de doctorat que l’étudiant réfléchi doit peser et « affiner ». Le plus simple étant de rentrer en contact avec les laboratoires de recherche affiliés aux écoles doctorales et surtout d’évoquer des sujets auprès des encadrants. La définition d’une problématique ne pouvant s’établir qu’après avoir consulté une commission de conseil. 

A la question fondamentale de ce qu’est pour lui la recherche en architecture ? Jean Paul Midant rétorque d’une traite, « La recherche est une attitude devant le projet [architectural] favorable à la transmission de ce que l’on sait, de ce que l’on a appris et de l’expérience en laboratoire…. »

capture vlc2015-03-21-16h12m48s130

Dans le monde contemporain, l’activité humaine intense nous amène à repenser nos modes de vie. Les thématiques des normes, du développement durable, de l’innovation dans les matériaux et leur mise en œuvre, sont des problématiques qui ne se résoudront que par la recherche et son application dans le projet.

Enfin, à la question, quel conseil donner aux étudiants ? Jean Paul Midant répond, « Il faut aller voir les gens qui nous intéressent et placer la barre très très haute ». Selon lui, le culot est donc bien la meilleure manière d’aborder le monde de l’architecture.

                                                                                                                             Article par Antoine Basile

Publicités