Patrick Bouchain (PORT-RE)

Au cœur du Marais nous rencontrons Patrick Bouchain par un bel après-midi de juin. Le centre Beaubourg est à deux pas, passants et touristes courent un peu partout et les portes de l’agence Construire s’ouvrent à nous…

IMG_5932

Ancien élève de l’École des Beaux-Arts de Paris Patrick Bouchain invente rapidement son parcours professionnel. Collaborations artistiques, réflexions sur la commande architecturale et la ville, Patrick Bouchain associe son travail d’architecte à une vision foncièrement politique du projet, en considérant la thématique de l’intérêt général comme une priorité.

Dans les années 1980, à travers l’exercice de la réhabilitation, Patrick Bouchain et l’agence Construire, s’imposent comme « les pionniers du réaménagement de lieux industriels en centres culturels », dont le Lieu Unique, ancienne usine nantaise Lefebvre Utile, est l’exemple le plus représentatif.

« Atypique, secret, urbain, Patrick Bouchain n’a pas de portable, il a des amis : il ne se déplace pas aux quatre coins du monde en classe affaires, il aime Paris et parcourt volontiers les villes françaises. Il ne se déguise pas en habit noir, il répond au téléphone ; il ne tape pas sur un ordinateur, il écrit des lettres et prend des notes sur des carnets, il ne refait pas le monde, il construit, il n’assène pas des théories architecturales, il écoute, il n’est pas un adepte du virtuel, il respecte l’art de l’ingénieur, il n’aime pas figer et remplir il aime le vide ». Laurent Le Bon

A la question : « quel futur ont les nouvelles générations d’architectes ? » L’intéressé répond que les nouveaux architectes doivent inventer leur commande, repenser les rouages de la décision architecturale, construire autrement. Aider le maître d’ouvrage à être commanditaire autrement. Il faut en somme, « ouvrir la commande ».

capture-vlc2015-10-31-13h13m49s229

Selon Laurent Le Bon, Patrick Bouchain, « pousse la machine infernale à bout, met le commanditaire face à ses contradictions, ne cède jamais devant l’inertie… ». Des principes à méditer pour les nouvelles générations d’architectes.

 Enjoy !!

 

Article Antoine BASILE

 

 

 

 

 

Publicités